Comment moucher un tout jeune bébé ?

Moucher bébé est un geste très délicat et n’est en général guère apprécié, tant par le principal intéressé que par le parent qui doit effectuer l’opération.

Il faut savoir qu’il est important d’adapter le procédé en fonction de l’âge du petit mais aussi de son état de santé.

De quoi a-t-on besoin ?

Bonne nouvelle: de pas grand chose! Des disques de coton et du sérum physiologique suffisent.

Quand bébé a juste les narines sales mais qu’il n’a pas le gros rhume, vous pouvez simplement rouler un morceau de coton entre vos doigts (propres!) de manière à créer une mèche assez longue et dure. Si le tâche s’avère ardue, n’hésitez pas à l’humidifier avec le sérum physiologique de manière à mieux travailler la mèche. Ensuite, il vous suffit de l’enfiler gentiment dans la narine de bébé et de la tourner doucement. Répétez l’opération avec un nouveau morceau de coton pour l’autre narine.

Vous pouvez également vous servir d’un mouche-bébé du commerce. Vous en trouvez en forme de poire, mais ceux-ci ont un embout souvent trop gros pour les narines d’un bébé de moins de 3 mois, et franchement, nous ne les trouvons pas très efficaces. Ceux qui possèdent un système d’aspiration – le parent met dans la bouche une tige en caoutchouc et aspire pour faire sortir le mucus des narines de bébé – sont très probants même s’ils ne se substituent pas au dégagement des voies nasales par sérum physiologique (ci-dessous). Ne vous inquiétez pas, il y a un filtre qui vous empêche de vous retrouver avec les déjections nasales de bébé dans la bouche. Il faut savoir que les pédiatres ne sont pas forcément pour car c’est assez agressif pour les muqueuses du tout-petit.

Dégager les fosses nasales avec le sérum limite grandement le risque d’infections

Reste que quand bébé est vraiment enrhumé, il faut lui faire un lavement des fosses nasales. On ne vous le cache pas, ça n’est pas une partie de plaisir. Bébé gigote, se débat, pleure et vous, vous culpabilisez de lui faire passer ce moment de torture. Néanmoins, dites-vous que c’est un vrai geste de santé pour votre bébé puisque laver son nez au sérum physiologique plusieurs fois par jour évite que le rhume ne se transforme en infection de type rhinite, bronchite, otite ou bronchiolite. Évident puisque les fosses nasales communiquent avec la gorge et les oreilles.

Marche à suivre pour bien dégager le nez de bébé:

  1. Couchez votre bébé sur le côté ou sur le dos et maintenez impérativement sa tête de profil. Si nécessaire, faites-vous aider pour maintenir l’enfant dans cette position car, à fur et à mesure qu’il grandit, le tout-petit va avoir suffisamment de force pour se débattre (attention aux coups de pieds!).
  2. Placez un mouchoir ou une serviette sous sa joue appuyée.
  3. Placez l’embout de la dosette de sérum dans la narine du haut (celle face à vous) et appuyez de manière à verser l’entier du liquide physiologique dans la narine. ça paraît beaucoup mais 2-3 gouttes ne suffisent pas! Le sérum va ressortir pas l’autre narine et ainsi nettoyer l’entier du conduit nasal. Pendant cette opération délicate, veillez à fermer la bouche de votre bébé. Ainsi, il aura le réflexe automatique de souffler par le nez et de faire sortir tout le mucus accumulé.
  4. Recommencez de la même manière en positionnant bébé de l’autre côté pour vous occuper de son autre narine avec une nouvelle fiole de sérum.

Comme les images sont parfois plus parlantes que les mots, nous vous proposons de regarder un extrait de l’émission « La Maison des Maternelles » sur le sujet et qui explore les diverses techniques:

Quant votre enfant est suffisamment grand pour se moucher tout seul, vous pouvez néanmoins toujours continuer à lui faire un lavage nasal au sérum physiologique ou utiliser des sprays à l’eau de mer achetés en pharmacie. Par contre, pas sûr que Junior soit encore d’accord de coopérer…

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer